博碩士論文 971203006 詳細資訊




以作者查詢圖書館館藏 以作者查詢臺灣博碩士 以作者查詢全國書目 勘誤回報 、線上人數:4 、訪客IP:35.173.57.84
姓名 莊菀婷(Wan-ting Chuang)  查詢紙本館藏   畢業系所 法國語文學系
論文名稱 納塔莉‧薩侯的《童年》:在《生死之間》走出的文學之路
(Nathalie Sarraute's "Childhood" : Literature "Between Life and Death")
相關論文
★ 尤金 • 尤涅斯柯的短劇研究★ 莫泊桑短篇小說中的「妓女」類型研究
★ 一場追尋自我與烏托邦的旅程★ 異國形象探討:凡爾納的 “一個中國人在中國的苦難之旅”
★ 關於安東尼‧聖修伯里《小王子》的遊戲性研究★ 霍格里耶《重現的鏡子》:互文層面的鏡子?
★ 「巴爾札克與小裁縫」:一則國家寓言?★ 論左拉的小說《婦女樂園》:現代幸福的築夢與逐夢
★ 《向性》與超越向性:探討薩洛特對感受描繪的演變★ 奈瓦爾短篇小說《希薇》中的音樂與音樂性研究
★ 陽光劇團《浮生若夢》中的寫實與戲劇性: 一齣假裝自己不是戲劇的戲劇★ 哀悼電影:《省道132》以及2000年後魁北克電影中的哀悼主題
★ 當代「鏡花緣」──蔡明亮電影《臉》的「哀悼日記」★ «愛情持續三年»:一部向楚浮、高達及德米致敬的作者電影
★ 魁北克導演西蒙?波里爾之紀錄片《米宏:域外歸返之人》研究
檔案 [Endnote RIS 格式]    [Bibtex 格式]    [相關文章]   [文章引用]   [完整記錄]   [館藏目錄]   [檢視]  [下載]
  1. 本電子論文使用權限為同意立即開放。
  2. 已達開放權限電子全文僅授權使用者為學術研究之目的,進行個人非營利性質之檢索、閱讀、列印。
  3. 請遵守中華民國著作權法之相關規定,切勿任意重製、散佈、改作、轉貼、播送,以免觸法。

摘要(中) 法國「新小說」(Nouveau Roman)前驅作家納塔莉‧薩侯(Nathalie Sarraute)於1968年發表《生死之間》(Entre la vie et la mort),作家寫作的尋思過程於此文本作為主要的敘事內容。相隔約二十年,於1983年出版自傳性小說《童年》(Enfance),而納塔莉‧薩侯亦經常將兒童對文字的敏感及表達的力有未逮與書寫經驗連結。《生死之間》及《童年》,其書名為納塔莉‧薩侯書寫理念的關鍵詞。經由敘事中作家和小孩這兩個角色的文字、語言經驗,文本聲音所突顯的正是納塔莉‧薩侯所關注的書寫問題。本文試圖藉由這兩本書探究作者書寫風格化的形成。
本文於第一章節探究文本聲音如何取代傳統人物的塑造。透過敘事學、語言學觀點分析文本變動的發話系統,藉此發現文本敘事方法的異同以呈現薩侯的新小說書寫特點。此外,薩侯亦在這些流動的話語中匯入意識流,以書寫揭開心理活動。尤其在自傳性小說中,對話策略的引入使文本敘事具獨白特性,然而,敘事主體聲音分化,其主體性亦在發話者的對立中遭受質疑。
由於小孩的聲音,或者更確切地說,相仿的童年片段出現在兩個文本中,虛構小說《生死之間》和自傳性小說《童年》互文。本文在第二章節先提出「生死之間」及「童年」兩個概念在薩侯寫作中的意義。接著著眼於文本分析,運用互文觀念探究一個以童年經驗為創作藍本的書寫風格 ─ 「《童年》:在《生死之間》走出的文學之路」。
在第三章,藉著結構方塊詮釋《童年》一書中小孩擺脫既定的美、母親以及傳統寫作框架以尋求主體性的矛盾過程,並以此比喻個人書寫風格成形前與既定寫作模式的拉距、表達受困於文字意涵而彷彿處在生死之間的威脅。實際上,「一個成為作家的故事」交織於兩個文本中,並非只透過一本自傳性小說。是閱讀中重覆的感知經驗使敘事主體有了逐漸寫實化的特性。更重要的是,從《生死之間》到《童年》,薩侯經由敘事主體對文字的不同領略,慢慢跳脫敘事內容,一則書寫寓言浮現在文本聲音繚繞間,其所彰顯的是作者的文學主體性。在兩個文本間,敘事的迴旋往復亦表明了作家對於想說又難以言說的渴望與掙扎,然而作家之所以為作家,正因為其文字的生命力就體現在這樣的「生死猶疑」之間。
摘要(英) Acknowledged as one of most significant French writers of our time, Nathalie Sarraute was one of the pioneers of the Nouveau Roman genre of novel-writing. In 1968, Sarraute published the novel "Entre la vie et la mort" (Between Life and Death). As a result of her experimental style and abandonment of traditional literary conventions, "Entre la vie et la mort", like most of her work, was considered a difficult read. 15 years later, in 1983, Sarraute penned her only autobiography "Enfance" (Childhood). In contrast to her novels, Sarraute’s memoir is considered a much easier read. The aim of this dissertation is to illuminate her writing philosophy through these two literary works, as "Entre la vie et la mort" and "Enfance", although differing in genre, are the keys to decrypting the cipher of Nathalie Sarraute’s style.
Chapter one focuses on the replacement of traditional narration with textual voice. Through narratological and linguistic analysis of the fragmentary narrative and the differences and similarities in narration of "Entre la vie et la mort" and "Enfance", the features of Sarraute’s style and her stream of consciousness are discovered.
The emphasis of Chapter two is on the concept and significance of "between life and death" and "childhood". Through intertextuality, we explore the writing style blueprinted on childhood experience ─ "Childhood" : Literature "Between Life and Death".
Chapter three uses semantic structure to interpret Enfance. As the narrating child struggles with the definition of beauty and the image of the mother, Saurraute contradicts with the meaning of narration as it limits her literary expression. The disturbance in emotion is consistent to that of a life threatening situation.
From the print of "Entre la vie et la mort" to the publishing of "Enfance", Nathalie Saurrate slowly transforms traditional narrative models of character and plot to a novel of new. As a fable-like tone ambiences the textual voice, the literary subjectivity of the author is also highlighted. The intertextuality between the two works displays the desires and struggles of the indescribable, however, being a writer, having something indescribable is walking the line between life and death.
關鍵字(中) ★ 發話
★ 複音
★ 敘事
★ 主體
★ 意識流
★ 對話性
★ 互文
★ 重複
★ 書寫
★ 生死之間
★ 童年
★ 感覺
★ 經驗
★ 風格化
關鍵字(英) ★ enunciation
★ polyphony
★ experience
★ subjectivity
★ childhood
★ between life and death
★ writing
★ narration
★ sensation
★ repeat
★ the stream of consciousness
★ dialogic
★ intertextuality
論文目次 Table des matieres
Introduction……………………………………………………………………………1
Chapitre 1. Le bruissement de la langue : d’Entre la vie et
la mort a Enfance 11
1.1 La fluidite dans la conscience 13
1.1.1 Du pronom anonyme au personnage realiste 13
a. Les pronoms ou les « porte-parole » dans Entre
la vie et la mort 14
b. Personnage traditionnel dans Enfance ? 16
c. La voix narratrice dans les deux textes 18
1.1.2 Systeme d’enonciation 19
a. Ambiguite de l’enonciation dans
Entre la vie et la mort 20
b. Entrecroisement des voix enonciatrices dans
Enfance 23
c. « Je est un autre ou je n’est pas un autre » 28
1.1.3 Le dialogue est-il au fond un monologue ? 29
a. Dialogue monologue ou monologue dialogue dans
Entre la vie et la mort 30
b. Double scripteur dans Enfance 38
c. Feuilletage d’enonciations 42
1.2 Le temps de la narration et la structure du recit 44
1.2.1 Temps du present 45
1.2.2 Structure fragmentaire 48
1.2.3 Vers la rhetorique de l’approximation 52
1.3 La voix de l’enfant 54
1.3.1 Dialogisme et intertextualite 55
1.3.2 Une enfance d’un ecrivain ? 56
Chapitre 2. Enfance Entre la vie et la mort 60
2.1 Ecrire entre la vie et la mort : quelle signification
pour Sarraute ? 61
2.1.1 Quelque chose « qui ne se laisse pas nommer » 62
2.1.2 Reductionnisme semantique de la langue 64
2.2 La beaute ensorcelee, petrifiee et mortifere des mots69
2.2.1 Une fausse piste de la voie litteraire d’Entre la
vie et la mort a Enfance 70
2.2.2 Force d’implosion de la parole : des reflexions
d’Entre la vie et la mort 76
2.3 Transplantation des paroles ambivalentes dans Enfance84
2.3.1 De l’estimation pour la beaute originelle au refus
de la belle langue 86
2.3.2 De la rumination a la repetition 94
2.3.3 Au revoir Maman 103
Chapitre 3. Une vie entre les mots 107
3.1 Retour du sujet : « Etre ou ne pas etre, telle est la
question. » 108
3.2 « C’est ici qu’ils doivent vivre… dans un roman, dans
mon roman » 118
3.3 « Besoin continuel et presque maniaque de contact »125
Conclusion 132
Table des illustrations 137
Bibliographie 138
參考文獻 Bibliographie
Œuvres de Nathalie Sarraute :
Martereau, Paris, Paris, Gallimard, 1953.
L’Ere du soupcon, Paris, Gallimard, 1956.
Portrait d’un inconnu, Paris, Gallimard, 1956. (Premiere edition, 1948)
Tropismes, Paris, Minuit, 1957. (Premiere edition, Denoel, 1939)
Le Planetarium, Paris, Gallimard, 1959.
Entre la vie et la mort, Paris, Gallimard, 1968.
L’Usage de la parole, Paris, Gallimard, 1980.
Enfance, Paris, Gallimard, 1983.
Œuvres completes de Nathalie Sarraute (Introduction et sous la direction de Jean-Yves Tadie), Gallimard, coll. Bibliotheque de la Pleiade, 1996.
Articles de Nathalie Sarraute :
« La litterature, aujourd’hui II », Tel Quel, n˚9, 1962 (printemps), pp. 48-53.
« Ce que je cherche a faire », Nouveau Roman : hier, aujourd’hui, vol. 2 : Pratiques : (A) Nathalie Sarraute, Paris, Centre culturel de Cerisy-la-salle, 1972, pp. 25-40.
« Le langage dans l’art du roman », in « Conferences et textes divers », Œuvres Completes, (Introduction et sous la direction de Jean-Yves Tadie), Gallimard, coll. Bibliotheque de la Pleiade, 1996, pp. 1679-1694.
Entretiens :
« Portrait de Nathalie » (Entretien avec Viviane Forrester), Paris, Magazine litteraire, n° 196, juin 1983, pp.18-21.
BENMUSSA Simone, Entretien avec Nathalie Sarraute, Belgique, La Renaissance du livre, coll. Paroles d’Aube, 2002.
RYKNER Arnaud, Nathalie Sarraute par Arnaud Rykner, Paris, Seuil, coll. Les contemporains, 1991.
Ouvrages critiques sur l’œuvre de Nathalie Sarraute :
BIKIAOL Stephane, « La nomination multiple : un compromis a la non-coincidence des mots et de la sensation », Nathalie Sarraute : Du tropisme a la phrase, in Agnes Fontvieille et Philippe Wahl (dir.), Presses Universitaires de Lyon, 2003, pp.85-98.
BOUE Rachel, « Du tropisme a la mystique de l’ecriture chez Nathalie Sarraute », L’Eloquence du silence : Celan, Sarraute, Duras, Quignard, Paris, L’Harmattan, 2009, pp. 61-74.
BOUE Rachel, Nathalie Sarraute : La sensation en quete de parole, Paris, L’Harmattan, 1997.
CALIN Francoise, « Les voix narratives dans Enfance : mise en question et mise en page de l’autobiographie », in Valerie Minogue et Sabine Raffy (dir.), Autour de Nathalie Sarraute : Actes du colloque international de Cerisy-La-Salle des 9 au juillet 19 1989, in Sabine Raffy (dir.), Paris, Belles Lettres, coll. Annales litteraires de l’Universite de Besancon, 1995, pp.197-210.
DAZORD Noel, « La phrase en devenir de Nathalie Sarraute », in Agnes Fontvieille et Philippe Wahl (dir.), Nathalie Sarraute : Du tropisme a la phrase, Presses Universitaires de Lyon, 2003.
FOUTRIER Pascale, « Enfance, genealogie d’une ecritue », Critique : Nathalie Sarraute et l’usage de l’ecriture, vol. 58, n° 656-657 (hiver 2002), Paris, Minuit, 2002, pp. 36-50.
FOUTRIER Pascale, « La conscience en eclats : la genealogie de l’identite personnelle dans Tu ne t’aimes pas et Portrait d’un inconnu », ROMAN 20/50 : Nathalie Sarraute, n° 25, Centre d’etude du roman du XXe siecle de l’Universite de Lille III, juin 1998, pp.77-88.
FOUTRIER Pascale, « Tropismes et rhetorique de l’approximation », Nathalie Sarraute : Du tropisme a la phrase, in Agnes Fontvieille et Philippe Wahl (dir.), Presses Universitaires de Lyon, 2003, pp.269-285.
GLEIZE Joelle et Leoni, Ann (dir.), Nathalie Sarraute : un ecrivain dans le siecle, Aix-en-Provence, l’Universite de Provence (PUP), janvier 2000.
GOSSELIN Monique, Enfance de Nathalie Sarraute, Paris, Gallimard, coll. Foliotheque, 1996.
JEFFERSON Ann, « Nathalie Sarraute et l’ecriture de la mort », Critique : Nathalie Sarraute et l’usage de l’ecriture, vol. 58, n° 656-657 (hiver 2002), Paris, Minuit, 2002, pp.105-118.
LEJEUNE Philippe, « Paroles d’enfance », Les Brouillons de soi, Paris, Seuil, 1998, pp. 255-275.
LEJEUNE Philippe, « Aussi liquide qu’une soupe », Les Brouillons de soi, Paris, Seuil, 1998, pp. 277-313.
LEJEUNE Philippe, « L’ere du soupcon », Cahiers de Semiotique textuelle, n° 12, 1988, pp.41-65.
MINOGUE Valerie, « Danger de mort : la mort et ses avatars dans l’œuvre de Nathalie Sarraute », Critique : Nathalie Sarraute et l’usage de l’ecriture, vol. 58, n° 656-657 (hiver 2002), Paris, Minuit, 2002, pp. 119-132.
MINOGUE Valerie, « L’enfant et les sortileges ou l’enfant d’elephant au pays des mythes », Autour de Nathalie Sarraute : Actes du colloque international de Cerisy-La-Salle des 9 au juillet 19 1989, in Sabine Raffy (dir.), Paris, Belles Lettres, coll. Annales litteraires de l’Universite de Besancon, 1995, pp.49-62.
NEWMAN Anthony, « Enfance de l’ecriture, l’ecriture d’Enfance », Autour de Nathalie Sarraute : Actes du colloque international de Cerisy-La-Salle des 9 au juillet 19 1989, in Sabine Raffy (dir.), Paris, Belles Lettres, coll. Annales litteraires de l’Universite de Besancon, 1995, pp. 37-48.
O’BEIRNE Emer, « Soi-meme comme modele : La trace du deja-ecrit dans Enfance de Nathalie Sarraute », in A. Chevalier et C. Dornier (dir.), Le Recit d’Enfance et ses modeles : Colloque de Cerisy-la-Salle des 27 septembre - 1er octobre 2001, PUC de Caen, 2003, pp. 235-244.
PIERROT Jean, « L’ecrivain en miroir », Revue des Sciences Humaines : Nathalie Sarraute, n° 217 (1990-1), l’Universite de Lille III avec le concours du C.N.R.S et de C.N.L, pp.59-73.
RICARDOU Jean et van Rossum-Guyon, Francoise (dir.), Nouveau Roman : hier, aujourd’hui, vol.2 : Pratiques : (A) Nathalie Sarraute, Paris, Centre culturel de Cerisy-la-salle, 1972, pp.11-58.
ROBBE-GRILLET Alain, « Sous les tropismes », Magazine litteraire, n° 196, juin 1983, pp. 16-17.
RYKNER Arnaud, Paroles perdues : Faillite du langage et representation, Paris, Jose Corti, 2000.
STISTRUP-JENSEN Merete, « Nein, das tust du nicht » - La phrase en langue etrangere chez Nathalie Sarraute, Nathalie Sarraute : Du tropisme a la phrase, in Agnes Fontvieille et Philippe Wahl (dir.), Presses Universitaires de Lyon, 2003, pp. 207-219.
STOLZ Claire, « Polyphonie et phrase dans Le Planetarium », Nathalie Sarraute : Du tropisme a la phrase, in Agnes Fontvieille et Philippe Wahl (dir.), Presses Universitaires de Lyon, 2003, pp. 175-187.
TISON-BRUN Micheline, « L’art de la stylisation chez Nathalie Sarraute », Nouveau Roman : hier, aujourd’hui, vol. 2 : Pratiques : (A) Nathalie Sarraute, in Jean Ricardou (dir.), Paris, Centre culturel de Cerisy-la-salle, 1972.
Ouvrages Critiques en general :
AGAMBEN Giorgio, Enfance et histoire, Paris, Payot&Rivage, 2001.
ALLEMAND Roger-Michel (dir.), Le « Nouveau Roman » en question 1 : « Nouveau Roman » et archetype, Paris, Lettres Modernes, 1992.
ALLEMAND Roger-Michel (dir.), Le « Nouveau Roman » en question 2, Paris-Caen, Lettres Modernes Minard, 1994, p. 122.
ALLEMAND Roger-Michel et MILAT Christian (dir.), Le « Nouveau Roman » en question 5 : une « Nouvelle Autobiographie » ?, Paris-Caen, Lettres Modernes Minard, 2004.
BAKHTINE Mikhail, La poetique de Dostoievski (traduit du russe par Isabelle Kolitcheff), Paris, Seuil, coll. Pierres vives, 1970 (Edition originale : Moscou, 1963).
BARTHES Roland, Le Degre zero de l’ecriture suivi de Nouveaux Essais critiques, Seuil, 1953 et 1972.
BARTHES Roland, Fragments d’un discours amoureux, Paris, Seuil, 1977.
BARTHES Roland, Essais critiques, Paris, Seuil, 1981.
BARTHES Roland, Le grain de la voix, Paris, Seuil, 1981.
BARTHES Roland, Le bruissement de la langue, Paris, Seuil, 1984.
BARTHES Roland, Roland Barthes par Roland Barthes, Paris, Seuil, coll. Ecrivains de toujours, 1995 (nouvelle edition).
BARTHES Roland, « Theorie (du texte) », Encyclopedia Universalis, vol. 22, Paris, Encyclopedia Universalis France, 1996, pp. 996-1000.
BAUDIN Henri et BOURGEOIS Rene, De Proust au nouveau roman, Paris, Masson et Cie, 1971.
BENVENISTE Emile, Probleme de linguistique generale I, Paris, Gallimard, 1966.
BLANCHOT Maurice, L’espace litteraire, Paris, Gallimard, 1955.
BLANCHOT Maurice, Le livre a venir, Paris, Gallimard, 1986, 1959.
BLOCHE-MICHEL Jean, Le present de l’indicatif : essai sur le nouveau roman, Paris, Gallimard, 1973.
DELEUZE Gilles, Difference et repetition, Paris, PUF, 1993.
DERRIDA Jacques, La voix et le phenomene, Paris, Quadrige/ PUF, 2007.
ECO Umberto, Lector in fibula (traduit de l’italien par Myriem Bouzaher), Grasset, 1985 (edition originale : Milan 1979).
FREUD Sigmund, « Souvenirs d’enfance et ‘souvenirs-ecrans’ », Psychopathologie de la vie quotidienne, La Petite Bibliotheque Payot, 1967, pp.55-64.
FREUD Sigmund, « L’humour », L’inquietude etrangete, Paris, Gallimard, 1985.
GENETTE Gerard, Figures III, Paris, Seuil, coll. Poetique, 1972.
HERRMANN Claudine, Les voleuses de langue, Des femmes, 1976.
JAKOBSON Roman, Essais de Linguistique Generale (Traduit de l’anglais et preface par Nicolas Ruwet), T1, Paris, Minuit, 1973, p. 32.
JULIEN GREIMAS Algirdas, Semantique structurale, Paris, P.U.F., 2002, p. 25.
KRISTEVA Julia, Pouvoirs de l’horreur, Seuil (Premiere edition de cet ouvrage a paru dans la collection « Tel Quel »), 1980.
LEJEUNE Philippe, L’autobiographie en France, Paris, Armand Colin, 1998.
LEJEUNE Philippe, Le Pacte autobiographique, Paris, Seuil, coll. Points, 1996.
LODGE David, The art of fiction, London, Penguin Books, 1992.
MITTERAND Henri, La litterature francaise du XXe siecle, Paris, Nathan, coll. 128, 1996.
RIVARA Rene, La langue du recit : Introduction a la narratologie enonciative, Paris, L’Harmattan, 2000.
ROBERT Marthe, Roman des origines et Origines du roman, Paris, Gallimard, 1972.
SYMOYAULT Tiphaine, L’intertextualite : Memoire de la litterature, Paris, Nathan, coll. 128, 2001.
TOURSEL Nadine et VASSEVIERE Jacques, Litterature : textes theoriques et critiques, Paris, Armand Colin, 2007.
D’autres œuvres :
BECKETT Samuel, L’innommable, Paris, Minuit, 1953.
BENJAMIN Walter, Enfance berlinoise, Pais, Les lettres Novelles/ Maurice Nadeau, 1900, 1988 (traduction francaise).
DUJARDIN Edouard, Les lauriers sont coupes, Paris, Flammarion, 2001.
DICKENS Charles, David Copperfield, Oxford, Oxford University Press, 1981.
JOYCE James, Ulysse, London, Penguin, 1992.
MALRAUX Andre, La condition humaine, Paris, Gallimard, 1996, 1946.
MARGUERITE Duras, L’Amant, Paris, Minuit, 1984.
LOTI Pierre, Le roman d’un enfant, Paris, Flammarion, 1988.
BAUDELAIRE Charles, Les fleurs du mal, in Claude Pichois (presente par.), Œuvres Completes de, Paris, Gallimard, 1975-1976.
RIMBAUD Arthur, « Lettres a Georges Izambard du 13 mais 1871 », in Œuvre Completes Correspondance, Paris, Robert Laffont, 1992.
VALLES Jules, L’enfant, Paris, Hatier, 2003.
WOOLF Virginia, Mrs. Dalloway, Harmondsworth, Penguin, 1964.
Les sources numeriques :
Stolz, Calire, « Atelier de theorie litteraire : dialogisme », l’article sur le site de Fabula : la recherche en litterature (Derniere mise a jour de cette page le 4 Fevrier 2009 a 20h14).
Page consultee le 7 mars 2011, Site de Fabula [En ligne] :
http://www.fabula.org/atelier.php?Dialogisme
Ya-Ting, Chang, « Le Miroir qui revient d’Alain Robbe-Grillet : quel miroir au niveau intertextuel ? », le memoire d’Universite Nationale Certrale (National Central University, Taiwan, juillet 2007).
Page consultee le 10 mars 2011, Site de l’universite :
http://thesis.lib.ncu.edu.tw/#anchor
Ya-Tzu, Lee, « Tropismes et au-dela du tropisme : les sensations comme enfantement de la parole chez Nathalie Sarraute », le memoire d’Universite Nationale Certrale (National Central University, Taiwan, juin 2010).
Page consultee le 10 mars 2011, Site de l’universite :
http://thesis.lib.ncu.edu.tw/#anchor
Ouvrages et articles chinois :
蔡淑玲 (TSAI Shu-Ling)。〈莒哈絲時空異質的影像書寫〉,《中外文學》、Chung wai literary monthly,27卷,9期。台北:中外文學月刊社,1998。頁128 - 151。
米歇爾‧傅柯。洪維信譯。《外邊思維》。台北:行人出版社,2003。
柳鳴九。《浪漫彈指間:我與法蘭西文學》。中國大陸:河南文藝出版社,2007。
許綺玲。〈日常與無常:讀巴特的《服喪日記》〉,《中外文學》、Chung wai literary monthly,40卷,1期。台北:中外文學月刊社,2011年3月。頁145-177。
許綺玲。〈「我沒有童年回憶」;我將如何啟動書寫?〉,《童年‧記憶‧想像》。台北:書林,2012。頁16 - 47。
Gerard Delanty。駱盈伶譯。《現代性與後現代性:知識、權力與自我》。台北:韋伯文化國際出版有限公司,2009。
指導教授 許綺玲(Chi-lin HSU) 審核日期 2012-7-30
推文 facebook   plurk   twitter   funp   google   live   udn   HD   myshare   reddit   netvibes   friend   youpush   delicious   baidu   
網路書籤 Google bookmarks   del.icio.us   hemidemi   myshare   

若有論文相關問題,請聯絡國立中央大學圖書館推廣服務組 TEL:(03)422-7151轉57407,或E-mail聯絡  - 隱私權政策聲明